Les artistes exposés au Mudia

Les artistes exposés au Mudia

Présentation d'artistes exposés au Mudia, le musée didactique d'art à Redu. Cette diversité est unique et permet d'offrir un large panorama de l'histoire de l'art européen sur sept siècles. Les oeuvres des artistes sont choisies car représentatives de leurs époques et mouvements.

Nous complètons cette page qui reprendra d'ici peu l'ensemble de notre catalogue.

  • Adami Valerio

    Valerio Adami, le plus français des peintres italiens, est surtout connu pour ses célèbres aplats aux couleurs acidulées et ses formes cernées par un contour noir qui font penser à la ligne claire de la bande dessinée mais aussi aux vitraux des églises.

Lire la suite ....

 

 






 

  • Alechinsky Pierre

    Pierre Alechinsky, né le à Saint-Gilles-lez-Bruxelles (Belgique), est un peintre et graveur belge.

Membre fondateur du groupe Cobra, son œuvre mêle l'expressionnisme au surréalisme.

Lire la suite







 

  • Anto-Carte

    Antoine Carte, dit Anto Carte, né le à Mons, et mort le à Ixelles, est un artiste peintre, lithographe et illustrateur belge.

 






 

 

  • Bartholomé Albert

    Paul Albert Auguste Bartholomé né le à Thiverval-Grignon et mort le à Paris est un sculpteur et peintre français

    Il compte parmi les plus importants sculpteurs français de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

    LIre la suite...







 

 

  • Berchem Nicolaes

    Nicolaes Pietersz. Berchem ou BerghemN 1, né à Haarlem le 1er octobre 1620N 2 et mort à Amsterdam le 18 février 1683, est un peintre, dessinateur et graveur néerlandais (Provinces-unies) du siècle d'or.

Lire la suite

 

 

 








 

 

  • Bernard Joseph

    Joseph Bernard est un sculpteur et dessinateur français né à Vienne (Isère) le 17 janvier 1866 et mort à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 7 janvier 1931.

    Joseph Bernard commence à travailler à la fin du XIXe siècle, alors que l'académisme triomphe dans les arts. À cette période, Auguste Rodin

    Lire la suite








     
  • Bertrand Gaston
    Gaston Bertrand, né le 2 septembre 1910 à Wonck et mort le 21 février 1994 à Uccle1, est un peintre, dessinateur et graveur belge.
    Lire la suite
     
  • Besnard Albert
    Albert Besnard, né le 2 juin 1849 à Paris, où il est mort le 4 décembre 1934, est un peintre et graveur français.

    Lire la suite




















     
  • Boch Anna
    Anna BoschAnna Rosalie Boch, née le 10 février 1848 à Saint-Vaast, dans le Hainaut en Belgique, et morte le 25 février 1936 à Bruxelles, est une peintre impressionniste, puis luministe, et mécène belge.

    Lire la suite













     
  • Boncquet Henri

    Henri Boncquet est né le 7 avril 1868, le plus jeune fils d'une famille de neuf enfants à Ardooie, en Flandre occidentale. Son père, Joannes Boncquet (1812 - 1879) était tisserand de lin, sa mère Coleta Haesebrouck (1821 - 1885) était célibataire. Son frère aîné, Pieter Boncquet (Kachtem 1850 – Paris 1884) était également sculpteur. Il est devenu orphelin à l'âge de dix-sept ans. Il a d'abord travaillé dans l'atelier d'art de Karel Dupon à Roulers, où étaient fabriqués des meubles d'église néo-gothiques. Le soir, il étudie à l'Académie des beaux-arts de Roeselare, où il est inscrit pour l'année universitaire 1880-1881.


    Lire la suite






     
  • Bonnet Anne

    Anne BonnetAnna José Fanny Marie Louise Thonet est née à Bruxelles le 16 mai 1908. Son père est un vendeur de bijoux liégeois qui crée ensuite sa propre entreprise de bijoux. Il décède en 1923 et sa mère en 19261. Dès l'enfance, Anne Bonnet est attirée par le dessin et la peinture. Orpheline très tôt, elle travaille pour subvenir à ses besoins tout en suivant, de 1924 à 1926, les cours du soir en art décoratif et ornemental de l'Académie de Bruxelles1

    Lire la suite...







     
  • Boudin Eugène

    Eugène-Louis Boudin est un peintre français, né à Honfleur (Calvados) le 12 juillet 1824, mort à Deauville (Calvados) le 8 août 1898. Il est l'un des premiers peintres français à saisir les paysages à l'extérieur d'un atelier. Grand peintre de marines, il est considéré comme l'un des précurseurs de l'impressionnisme.


    Lire la suite...






     
  • Bourdelle Antoine

    Antoine Bourdel a été enregistré sous le nom d'Émile Antoine Bordelles à Montauban (Tarn-et-Garonne). L'artiste écrit dans une lettre manuscrite 1909 : « […] mon nom est Émile-Antoine Bordelles. Par modestie, je signe Bourdelle, et mon père signait lui-même Bourdelle, bien que mon nom veuille dire plusieurs petites fermes ou borderies […] ». Il signe « Bordelles dit Bourdelle ».

    Lire la suite...








     
  • Broodthaers Marcel

    Marcel Broodthaers abandonne ses études de chimie pour se consacrer entièrement à la poésie. Grand admirateur de Mallarmé et de Magritte, il s'intéresse aux rapports entre l'artiste et la société..


    Lire la suite...






     
  • Brueghel Pierre

    Pieter Brueghel le Jeune dit aussi Brueghel d'Enfer ou encore Pieter Brueghel II1, parfois françisé en Pierre Brueghel le Jeune2 est un peintre brabançon de la Renaissance, né à la fin de 1564 ou au début de 1565 à Bruxelles et mort le 10 octobre 1636 à Anvers.









     
  • Buisseret Louis

    Louis Buisseret est un peintre belge (Binche, 1888 - Bruxelles, 1956). Il reçut en 1910 le second prix de Rome (belge) en peinture et en 1911 le premier prix en gravure1. Il est l'un des fondateurs du Groupe Nervia.

     
  • Bury Pol

    Pol Bury a pratiqué le dessin, la peinture, la sculpture, mais aussi l’écriture, la création de bijoux, la construction de fontaines, et la réalisation de plusieurs courts métrages expérimentaux1. Il est considéré comme un artiste contemporain majeur, reconnu internationalement, du XXe siècle. Ce sont surtout ses reliefs et ses sculptures cinétiques qui ont donné à l’artiste sa place dans l’histoire de l’art.


    Lire la suite...





     
  • Cantré Jozef

    Jozef Cantré, né le 26 décembre 1890 à Gand (Belgique) et mort le 29 août 1957 dans cette même ville, est un peintre, graveur sur bois et sculpteur belge. Il est un des acteurs du développement de l'expressionnisme flamand durant l'entre-deux-guerres. Il est le frère de Jan Frans Cantré.

    Lire la suite...







     
  • Castello Valerio

    Valerio Castello est le plus jeune fils de Bernardo Castello, de la famille de peintres génois Castello, qui mourut quand il avait 6 ans. Son frère aîné Torquato, qui l'éleva, envisageait pour lui des études littéraires, mais il montra très tôt des affinités pour le dessin. Il fut l'apprenti de Domenico Fiasella et de Giovanni Andrea De Ferrari1, mais subit surtout l'influence de Van Dyck et Rubens, et de leur émule génois Bernardo Strozzi. .

    Lire la suite...






     
  • Cavallino Bernardo


    Bernardo Cavallino (Naples, 1616 - Naples, 1656) est un peintre italien baroque de l'école napolitaine, à sujet intimiste. N'ayant jamais quitté sa ville natale, il a dédié presque toute son activité à la réalisation de « peintures de chevalet », des œuvres de moyenne taille pour les collections privées ou, à vocation de dévotion, pour des chapelles et des petits oratoires.

    Lire la suite...






     
  • Chasseriau Théodore

    Théodore Chassériau, né le 20 septembre 1819 à Santa Bárbara de Samaná à l'île de Saint-Domingue (actuelle République dominicaine), et mort le 8 octobre 1856 à Paris, est un peintre français. Le portrait qu'il réalisa à l'age de 15 ans de Prosper Marilhat, fait de Théodore Chassériau le plus jeune peintre exposé au musée du Louvre.

    Lire la suite...






     
  • Chuang Che


    Chuang Che naît en 1934 à Pékin2. Son père, calligraphe de renom et vice-directeur du Musée du Palais National de Pékin, l’initie très tôt à l’art. En 1948, lors du déplacement des œuvres du Palais National de Pékin vers Taipei, Chuang Che suit sa famille à Taïwan. À partir de 1954, il étudie la peinture sous l’égide de Chu Teh-Chun, au département des Beaux-arts de l’Université Nationale Normale à Taïwan. Diplômé en 1958, Chuang Che enseigne à l’université de Tunghai. En 1958, il rejoint le « Fifth Moon Group », dont il sera l’un des acteurs principaux..

    Lire la suite...







     
  • Claus Emile


    Émile Claus (27 septembre 1849 à Vive-Saint-Éloi – 14 juin 1924 à Astene), est un peintre belge, figure la plus brillante du luminisme. Sa vocation est précoce, à l'âge de vingt ans il s'inscrit à l'Académie d'Anvers et décide de se consacrer entièrement à la peinture. Il expose pour la première fois deux scènes de genre à Bruxelles en 1875 et en 1879 il s'embarque pour l'Afrique du Nord, trois ans avant le peintre Théo van Rysselberghe. À son retour, la lumière sera la vie de ses toiles et sa propre vie : il peint avec des couleurs élémentaires, il décompose le prisme et le réfracte à travers les tons.

    Lire la suite...






     
  • Clergue Lucien

    Lucien Clergue, né le 14 août 1934 à Arles et mort le 15 novembre 2014 à Nîmes1,2, est un photographe français.
    Il est le premier photographe à être élu membre de l'Académie des beaux-arts de l'Institut de France. Il en fut le président pour l'année 2013.

    Lire la suite...






     
  • Collin Alberic


    Albéric Collin suit une formation à l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers. Il fait partie du groupe d'Anvers. Il est très proche de Rembrandt Bugatti avec qui il deviendra ami. Il fréquente le jardin zoologique de la ville où il trouve une source inépuisable d'inspiration.

    Il obtient une médaille de bronze au Salon des artistes français de 19221. .


    Lire la suite...





     
  • Crabeth II Wouter Pietersz

    Wouter Pietersz. Crabeth II (Gouda, 1594 – id., 18 juin 1644) est un peintre néerlandais (Provinces-Unies) du siècle d'or.
    À côté des retables, Crabeth a surtout peint des scènes de genre avec des joueurs de cartes et des bergers, qui sont très proches, dans l’esprit, des œuvres du Caravage. Ces tableaux ont en majeure partie été réalisés peu après son retour à Gouda. Seulement un petit nombre d’œuvres ont été conservées.

    Lire la suite...







     
  • Daumier Honoré

    Honoré Victorin Daumier, né le 26 février 1808 à Marseille1 et mort le 10 février 1879 à Valmondois, est un graveur, caricaturiste, peintre et sculpteur français, dont les œuvres commentaient la vie sociale et politique en France au XIXe siècle. Dessinateur prolifique, auteur de plus de quatre mille lithographies, il est surtout connu pour ses caricatures d'hommes politiques et ses satires du comportement de ses compatriotes. Il a changé la perception que nous avons sur l'art de la caricature politique.
    La valeur de son œuvre peint, quelque cinq cents tableaux, a elle aussi été reconnue, bien qu’à titre posthume seulement2 : Daumier est considéré de nos jours comme l'un des plus grands peintres français du XIXe siècle2.

    Lire la suite...




     
  • De Broyer René

    René De Broyer est sculpteur











     
  • de Feure George


    Georges de Feure, pseudonyme de Georges Joseph van Sluijters, né le 6 septembre 1868 à Paris et mort le 26 novembre 1943 dans la même ville, est un artiste peintre, affichiste et designer de meubles, d'objets décoratifs et d'aéroplanes français.
    n 1886, Georges de Feure est admis à l'Académie royale des beaux-arts d'Amsterdam, qu'il abandonne au bout de deux ans. Il vient à Paris en 1889 et s'établit à Montmartre ; il se joint à la bohème parisienne. Son cercle d'intimes inclut les compositeurs Claude Debussy, Maurice Ravel et Erik Satie. Son œuvre picturale est définitivement inspirée par les poèmes de Charles Baudelaire et les romans de Georges Rodenbach. Dans les années 1890, il est reconnu par Puvis de Chavannes comme l'un des peintres les plus importants du mouvement symboliste français. Pour vivre, il devient illustrateur

    Lire la suite...







     
  • De Gelder Arendt


    Arent de Gelder, ou Aert de Gelder, né le 26 octobre 1645 à Dordrecht en Hollande (Provinces-Unies) où il est mort le 27 août 1727, est un peintre néerlandais.
    Il fut l'un des derniers élèves de Rembrandt à Amsterdam, où il étudia de 1661 à 1663. Non seulement était-il un des élèves les plus doués du maître mais aussi l'un de ses plus fidèles disciples car il fut le seul artiste hollandais à peindre dans la tradition du style tardif de Rembrandt bien avant dans le XVIIIe siècle.

    Lire la suite...



     
  • Degouves de Nuncques William


    William Degouve de Nuncques est un artiste peintre belge, né le 28 février 1867 à Monthermé en France et mort le 1er mars 1935 à Stavelot en Belgique. Encouragé par Rodin, William Degouve de Nuncques expose pour la première fois en 1890 à Bruxelles. Il montre au Salon de Paris de 1894 la toile Place du Warichet à Perwez, peinte en 1889, qui se vend immédiatement. Il épouse la belle-sœur d’Émile Verhaeren, l'artiste-peintre Juliette Massin, renforçant ainsi ses liens avec les milieux symbolistes, dont notamment Fritz Thaulow, Maurice Denis et Pierre Puvis de Chavannes, dont il apprécie les œuvres au climat de sourde mélancolie. La notion d'allégorie rejoint sa conception du symbolisme en alliant suspension du flux temporel, théâtralisation de l'espace voué au spirituel, volonté de sortir de l'histoire et désir de fonction poétique. Il se singularise pourtant de son modèle par un rejet quasi général de la figure humaine, laissant apparaître le recueillement par une mise en retrait de toute individualité.
    Lire la suite...




     
  • Delaunay Sonia

    Sonia Delaunay, née Sophie Stern ou bien Sara Illinichtna Sternnote 1, née le 14 novembre 1885 à Gradizhsk en Ukraine et morte le 5 décembre 1979 à Paris1, est une artiste peintre française d'origine ukrainiennenote 2. Adoptée par un oncle maternel, Henri Terk, dont elle prend le nom, elle étudie assez peu les beaux-arts : le dessin à Karlsruhe pendant deux ans, puis à Paris à l'Académie de la Palette dans le quartier du Montparnasse. Elle a été naturalisée française grâce à un premier mariage avec Wilhelm Uhde en décembre 1908.
    Après une période fauve que lui ont sans doute inspirée Vincent van Gogh et Paul Gauguin, elle invente, avec son deuxième mari, une forme de peinture qu'Apollinaire définit du terme vague d'orphisme, qui ne correspond à aucune tendance réelle

    Lire la suite...





     
  • Delvaux Laurent


    Laurent delvauxLaurent Delvaux est un sculpteur et statuaire né à Gand, le 17 janvier 1696 et mort à Nivelles le 24 février 1778. né dans la citadelle de Gand1, est le fils de Godefroid Delvaux (ca. 1650-17432), lieutenant-cornette au régiment de Westerloo3, et de Françoise Chasselat. Il reçoit probablement sa formation initiale, dans sa ville natale, auprès du sculpteur local Jean-Baptiste Van Helderberghe.


    Lire la suite...



















     
  • Delvaux Paul


    Paul Delvaux, né le 23 septembre 1897 à Antheit (Belgique) et mort le 20 juillet 1994 à Furnes, est un peintre post-impressionniste, expressionniste puis surréaliste belge. Après des études à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles2 où il se forme au dessin avec le peintre symboliste Jean Delville et à la peinture décorative avec Constant Montald, il réalise des tableaux post-impressionnistes, puis expressionnistes, influencés, notamment, par James Ensor. Son univers favori est la gare de chemin de fer (« Trains du soir »). Cependant, à chacun des changements d'inspiration, Paul Delvaux détruit ses tableaux (1920-24).

    Lire la suite...





     
  • Delville Jean


    Jean Delville, artiste peintre symboliste belge, né en 1867 à Louvain et décédé en 1953 à Forest (Bruxelles). Jean Delville était aussi poète, écrivain et théoricien de l’art, élève de Jean-François Portaels, il est d’abord peintre réaliste et expose pour la première fois au cercle L’Essor en 1885. Il publie ses premiers poèmes en 1888 (dans la revue La Wallonie). Il commence sa carrière par des dessins inspirés des opéras de Wagner, Parsifal notamment, en 1890.


    Lire la suite...




     
  • Depero Fortunato


    Fortunato Depero, né le 30 mars 1892 à Fondo, Trentin, Italie et mort le 29 novembre 1960 (à 68 ans) à Rovereto, est un peintre italien appartenant au mouvement futuriste. n 1926, à la Biennale de Venise, il y expose un premier « tableau publicitaire » (et non pas une affiche), nommé Squisito al selz, qui marque symboliquement l'union de l'art et de la publicité notamment avec la société Campari pour laquelle il dessine, entre autres, la bouteille du Campari Soda.


    Lire la suite...










     
  • De Saedeleer Valerius


    Valerius De Saedeleer (Alost 1867 – Leupegem 1941) est un peintre belge. Son père même est cause de ses premières difficultés. Directeur d'une fabrique de savon à Alost, l'homme têtu et bien-pensant est effrayé bientôt par l'incontinence des désirs, des rêves et des talents de son fils qui, adolescent, veut déjà se consacrer à l'art. Le père condamne ce désir et oblige son fils à un apprentissage à Gand dans la firme textile De Leener, alors qu'il a à peine quitté l'école primaire. Mais Valerius abandonne bien vite cet emploi, ainsi que les cours de tissage à l'école industrielle et se fait inscrire comme élève aux Académies d'Alost et de Gand.

    Lire la suite...








     
  • De Saegher Rudolf

    De Saegher Rudolf


    Lire la suite...








     
  • Desbois Jules

    Jules Desbois, né le 20 décembre 1851 à Parçay-les-Pins1, et mort le 2 octobre 1935 à Paris2 est un sculpteur et médailleur français. Après un cours passage dans un atelier tourangeau, Desbois intègre l’atelier d'Henri Bouriché à Angers. En 1874, il part étudier aux Beaux-arts de Paris. Il y reste cinq ans et perfectionne sa technique dans l’atelier de Jules Cavelier, ancien élève de David d’Angers.
    La collaboration avec Rodin joue un rôle essentiel dans l’évolution artistique de Desbois. Rodin lui apprend à se libérer des carcans de sa formation classique pour développer une esthétique plus personnelle. Les deux artistes s’inspirent et s’influencent mutuellement. Desbois acquiert une notoriété et reçoit de plus en plus de commandes, y compris de l’État. Il est également présent dans de nombreux Salons. Celui en 1894 de la Société nationale des beaux-arts où il expose La Misère, sculpture d'une femme âgée à l'allure décharnée qui fait sensation, lui assure la consécration. En 1896, la Société nationale des beaux-arts lui consacre une exposition personnelle.


    Lire la suite...




















     
  • De Smet Gustave


    Gustave de Smet (Gand, 1877- Deurle,1943) est un peintre belge d'expression néerlandaise, frère aîné de Léon de Smet, actif au sein du deuxième groupe de l'École de Laethem-Saint-Martin. Il est le fils de Jules de Smet, peintre-décorateur d'enseignes, de décors de foires... Jusqu'en 1895, il étudie à l'Académie royale des beaux-arts de Gand auprès de Jean Delvin, membre fondateur du Groupe des XX. En 1898, il épouse Augusta Van Hoorebeke et s'établit à Gand. En 1899, il fixe sa résidence à Deurle puis, en 1900, s'installe à Laethem où il rejoint ses amis gantois — son talentueux frère Léon, Maurice Sijs, Albert Servaes, Frits van den Berghe et Constant Permeke — à la colonie d'artistes de Laethem-Saint-Martin.


    Lire la suite...





     
  • De Troy Jean-François


    Jean-François de Troy, (ou Jean-Baptiste-François de Troy, suivant les sources1) né le 27 janvier 1679 à Paris et mort le 26 janvier 1752 à Rome, est un peintre et dessinateur de tapisseries français.

    De son vivant, Jean-François de Troy fut considéré comme l'un des plus importants peintres d'histoire de France. Il était également sollicité pour ses peintures décoratives, portraits et peintures de genre.


    Lire la suite...




     
  • Diziani Gaspar

    Gaspare Diziani (Belluno, 24 janvier 1689 - Venise, 17 août 17671) est un peintre italien rococo, actif au XVIIIe siècle. Gaspare Diziani a été un élève de Gregorio Lazzarini s'est formé à l'école de Sebastiano Ricci.

    Entre 1710 et 1720, il réalise une série de huit peintures dont une Marie-Madeleine pour l'Église Santo Stefano de Venise à Belluno et une Entrée à Jérusalem pour San Teodoro à Venise. Il peint également trois fresques de la Vie de sainte Hélène à la Scuola del Vin près de l'église San Silvestro.


    Lire la suite...






     
  • Doudelet Charles


    Charles Doudelet, né le 8 février 1861 à Lille et mort le 7 janvier 1938 à Gand, est un artiste peintre, illustrateur, graveur et scénographe belge, proche du courant Art nouveau. Durant sa jeunesse, ses parents déménagent à Gand, où il suit des études d'art plutôt académiques. À Anvers, il suit des cours auprès de Constantin Meunier. Il fréquente quelque peu le Groupe des XX.
    Dans les années 1890, il est séduit par le courant symboliste et se lance dans la production de gravures sur bois. Il rencontre en 1892 Maurice Maeterlinck, qui lui demande d'illustrer certains de ses ouvrages. Le poète et dramaturge lui demande plus tard de confectionner les décors de L'Oiseau bleu (1908).

    Lire la suite...





     
  • Dubout Albert

    Albert Dubout né à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 15 mai 1905 et mort à Saint-Aunès (Hérault) le 27 juin 1976 est un dessinateur humoristique, affichiste, cinéaste et peintre français.

    Son dessin se caractérise par son trait contourné et ses personnages caricaturaux, petits messieurs à chapeaux, très grosses dames en robe et scènes de foule mouvementées.


    Lire la suite...













     
  • Dubuffet Jean


    Pieter BLire la suite...rueghel le Jeune dit aussi Brueghel d'Enfer ou encore Pieter Brueghel II1, parfois françisé en Pierre Brueghel le Jeune2 est un peintre brabançon de la Renaissance, né à la fin de 1564 ou au début de 1565 à Bruxelles et mort le 10 octobre 1636 à Anvers.




    Lire la suite...




     
  • Dupagne Arthur


    Arthur Dupagne, né à Liège le 13 décembre 1895 et mort à Bruxelles en octobre 19611, est un sculpteur belge. Il fut l'élève de Georges Petit et Oscar Berchmans à l'Académie royale des beaux-arts de sa ville natale.
    Un séjour au Congo belge de 1927 à 1935, où il était attaché comme ingénieur à l'exploitation des champs diamantifères du Kasaï, le met en présence de la sculpture de l'ethnie Tchokwe qui le bouleverse, tandis qu'il est frappé par la beauté plastique vigoureuse des indigènes. Cette découverte lui inspire désormais des sculptures monumentales qui lui valent de nombreuses commandes dont une pour l'Exposition universelle de Paris en 1938 et une autre pour l'Exposition de New York en 1939


    Lire la suite...



     
  • Ensor James


    James Sidney Edouard, baron Ensor, né le 13 avril 1860 à Ostende (Belgique) et mort dans cette ville le 19 novembre 1949, est un artiste peintre, graveur et un anarchiste belge1,2,3.

    Ensor adhère aux mouvements d'avant-garde du début du XXe siècle, et laisse une œuvre expressionniste originale. En 1883, il est un des membres fondateurs du groupe bruxellois d'avant-garde Les Vingt.

    Lire la suite...



     
  • Ernst Max


    Max Ernst, né le 2 avril 1891 à Brühl et mort le 1er avril 1976 à Paris, est un peintre et sculpteur allemand naturalisé américain en 19481 puis français en 19582, dont l'œuvre se rattache aux mouvements dadaïste et surréaliste.
    Il est le fils du peintre Philipp Ernst (1862-1942) et de Louise Kopp.

    En 1909, il commence à étudier la philosophie à l'université de Bonn, mais il abandonne rapidement les cours pour se consacrer à l'art.


    Lire la suite...




     
  • Evenepoel Henri


    Henri Evenepoel est né de parents bruxellois. Sa mère meurt deux ans après sa naissance. Son père, Edmond Evenepoel, est un haut fonctionnaire belge, très cultivé et mélomane auquel Henri restera très lié. Il suit les cours de dessin à l'Académie de Saint-Josse-ten-Noode ainsi que les cours de l'atelier du peintre Ernest Blanc-Garin et du décorateur Adolphe Crespin à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles.



    Lire la suite...



     
  • Fabry Emile


    Émile Fabry ou Émile-Barthélémy Fabry, né le 30 décembre 1865 à Verviers et mort en 27 février 1966 à Woluwe-Saint-Pierre (Bruxelles), est un peintre belge du mouvement symboliste. Il étudie dans l'atelier de Jean-François Portaels (1818-1895), il est aussi influencé par Michelangelo, Ingres ou Pierre Puvis de Chavannes.
    En 1893, il expose à Paris au Salon d'Art idéaliste. Fabry collabore avec les architectes Victor Horta et Paul Hankar.
    Les sujets de ses tableaux sont tirés à partir des écrits de Joséphin Peladan et des théories de la Rose Croix.


    Lire la suite...




     
  • Faydherbe Lucas


    Lucas Faydherbe, né le 19 janvier 1617 à Malines où il meurt le 31 décembre 1697, est un sculpteur de style baroque des Pays-Bas du Sud. Formé par son père Henri Fayd'herbe puis par Maximilien L'Abbé (second époux de sa mère), c'est chez Pierre-Paul Rubens, où il reçoit le vivre et le couvert, que son art s'épanouit par le contact non seulement de son illustre commensal mais de toute cette ruche bourdonnante d'artistes qu'était alors l'atelier du Maître.




    Lire la suite...













     
  • Fix-Masseau Pierre-Félix


    Pierre-Félix Fix-Masseau, pseudonyme de Pierre Félix Masseaua, né à Lyon le 17 mars 1869 et mort à Paris le 16 avril 19371, est un sculpteur français. Élève à l'École des beaux-arts de Lyon, Pierre Félix Masseau reçoit une bourse afin d'étudier dans l'atelier de Gabriel-Jules Thomas à Paris où il reste de 1889 à 1893. Il devient élève à l'École des beaux-arts de Paris. En 1879, il reçoit une bourse de voyage lui permettant de visiter la Belgique, les Pays-Bas, la Suisse, l'Italie et surtout Florence et Naples.

    Lire la suite...
















     
  • Fraikin Charles-Auguste


    Charles-Auguste Fraikin, né à Herentals (Belgique) le 14 juin 1817 et mort à Schaerbeek, le 22 novembre 1893. est un sculpteur statuaire néo-classique belge. Élu membre de l'Académie des beaux-arts de Belgique à 29 ans, il sera le deuxième conservateur du département des sculptures du musée des beaux-arts de Bruxelles.





    Lire la suite...


     
  • Fréderic Léon


    Léon Frédéric, né le 26 août 1856 à Bruxelles et mort le 25 janvier 1940 à Schaerbeek, est un peintre belge. En 1882, il découvre l'œuvre du peintre naturaliste français Jules Bastien Lepage au salon de Bruxelles. Son art est l'alliance bizarre d'un naturalisme maniéré avec la naïveté et la luxuriance du Quattrocento et des Primitifs flamands, souvent exécutées sous forme de triptyques.
    Le peintre des Marchands de craie relate avec une poésie touchante les visages, ceux des petits surtout dans leur timidité craintive ; l'un a la grosse tête, l'air bête, borné, un autre louche affreusement, ils sont tous malgré tout, même ces deux là : ravissants. C'est la poésie de la misère, de la résignation, du devoir silencieux, du courage.

    Lire la suite...




     
  • Fong Chung Ray


    Fong Chung-Ray, également appelé Feng Zhongrui1 est un artiste chinois considéré comme un précurseur de l’abstraction. Né en Chine en 1933 dans la province de Henan dans une famille lettrée, il travaille très jeune comme lieutenant dans la marine. Suite aux événements politiques, il s’installe à Taïwan, en 1949. À Taipei, il suit des études d’art et fonde, en 1958, avec Hu Chi-Chung (mais aussi Sun Ying et Chu Pen-le) le « Four Seas Artists association » ou « Four Seas Art Club ». En 1961, invité par Liu Guosong, il devient membre du Fifth Moon Group et participe à de nombreuses expositions

    Lire la suite...

















     
  • Franquin André


    André Franquin, né le 3 janvier 1924 à Etterbeek (Belgique) et mort le 5 janvier 1997 à Saint-Laurent-du-Var (France), est un auteur belge francophone de bande dessinée, principalement connu pour les séries Spirou et Fantasio, Gaston, Modeste et Pompon et les Idées noires ; il est aussi le créateur du Marsupilami, animal imaginaire.

    Formé par Jijé en compagnie de Morris et Will, Franquin débute dans la bande dessinée en 1946,



    Lire la suite...



     
  • Vogels Guillaume

    Guillaume Vogels, né le 9 juin 1836 à Bruxelles et mort le 9 janvier 1896 (à 59 ans) à Ixelles, est un peintre belge. Formé à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, Guillaume Vogels mène sa carrière d'artiste parallèlement à sa profession de peintre en bâtiment et décorateur, à la tête de son entreprise "Peinture et décoration" à Bruxelles. D'abord influencé par le courant réaliste (Louis Artan de Saint-Martin, Théodore Baron et Hippolyte Boulenger), il découvre dans le courant des années 1870 une palette plus lumineuse, sous l'influence du peintre grec Périclès Pantazis (qu'il emploie pendant un an dans son entreprise).

    En 1883, il est un des membres fondateurs du groupe artistique bruxellois d'avant-garde Les Vingt et participe à plusieurs expositions du groupe.

    Lire la suite...












     
  • Von Aachen Hans

    Hans von Aachen (Cologne, 1552 – Prague, 4 mars 1615) est un peintre maniériste allemand. Né dans une famille originaire de la ville d'Aix-la-Chapelle (Aachen), d'où son nom, il devient très tôt élève du peintre flamand E. Jerrigh1.

    À partir de 1574, il poursuit ses études en Italie, à Florence, où il peint divers portraits, à Rome puis à Venise2 auprès du Tintoret pour assimiler son savoir-faire, à la source de son maniérisme.


    Lire la suite...














     
  • Wang Keping

    Wang Keping 王克平 est un sculpteur contemporain chinois, né à Pékin en 1949. Le bois constitue un de ses matériaux de prédilection. Depuis 1984, il travaille et vit à Paris. Il est exposé régulièrement en France et à travers le monde. Son œuvre est depuis longtemps connue et appréciée dans le monde entier, comme le montrent les expositions qui lui sont consacrées.



    Lire la suite...













     
  • Warhol Andy

    Andrew Warhola, dit Andy Warhol [ˈændi ˈwɔːrhɒl] 1, est un artiste américain, né le 6 août 1928 à Pittsburgh, en Pennsylvanie2, et mort le 22 février 1987 à New York. Il est l'un des principaux représentants du pop art.
    Warhol est connu dans le monde entier par son travail de peintre, de producteur musical, d'auteur, par ses films d'avant-garde, et par ses liens avec les intellectuels, les célébrités d'Hollywood ou les riches aristocrates. Bien que le travail de

    Warhol reste controversé, il a été le sujet de multiples expositions, de livres, et de films depuis sa mort. Andy Warhol est généralement reconnu comme l'un des plus grands artistes du XXe siècle.



    Lire la suite...


     
  • Wery Fernand

    Fernand Wéry, né en 1886 à Ixelles et mort en 1964 à Boitsfort, est un peintre belge.


    Lire la suite...




     
  • Wiertz Antoine

    Antoine Wiertz, surnommé « le philosophe au pinceau », né à Dinant le 22 février 1806, est un peintre, sculpteur et lithographe marginal belge. Il est mort le 18 juin 1865 dans son atelier de la rue Vautier à Bruxelles. Artiste précoce, le petit Antoine, âgé d’à peine dix ans, passait son temps libre à tailler des grenouilles en bois dans la boutique de son père, tailleur d’habits à Dinant. Ses aptitudes pour les arts plastiques seront mises en forme auprès de Guillaume Herreyns et Mathieu-Ignace Van Brée à l'académie de peinture d'Anvers, où il est admis en 1820 grâce à une bourse d’études du roi Guillaume Ier des Pays-Bas. Le retour des œuvres de Pierre-Paul Rubens dans sa ville natale impressionne d’autant plus notre jeune artiste qu’il se revendique haut et fort de l’esthétique baroque flamande.

    Lire la suite...





     
  • Wildt Adolfo

    Adolfo Wildt, né le 1er mars 1868 à Milan, et mort dans la même ville le 12 mars 1931, est un sculpteur et dessinateur italien.

    Ses œuvres, qui mélangent simplicité et sophistication, ont ouvert la voie à de nombreux sculpteurs modernes. De nombreux spécialistes de l'histoire de l'art font valoir son sens artistique même si, à ce jour, ses œuvres restent assez peu connues


    Lire la suite...



     
  • Wolfs Hubert

    Hubert Wolfs est à l'origine cordonnier et réparateur d'horloge. Il apprend la peinture de manière autodidacte. Son compatriote malinois Prosper De Troyer remarque son talent et le soutient. C'est ainsi qu'il lui présente Paul Van Ostaijen et le peintre Josef Peeters qui l'invitent à participer au Deuxième Congrès pour l'Art Moderne à Anvers en 1922. La même année, Wolfs expose également au Erste Internationale Kunstausstellung à Düsseldorf. Hubert Wolfs compte parmi les premiers abstraits belges. Son travail présente également des traits expressionnistes et surréalistes1.

    Lire la suite...


















     
  • Wols Wolfgang

    Wols, de son vrai nom Alfred Otto Wolfgang Schulze, né le 27 mai 1913 à Berlin et mort le 1er septembre 1951 à Paris, est un plasticien allemand. Son nom d'artiste est un acronyme composé à partir de l'un de ses prénoms et de son nom : Wolfgang schulze.

    Photographe, graveur, peintre et graphiste proche du surréalisme, Wols est considéré comme un pionnier de l'abstraction lyrique européenne et un représentant du tachisme et de l'art informel.

    Lire la suite...















     
  • Wouters Rik

    Hendrik Wouters, dit Rik Wouters, est un sculpteur et peintre fauviste belge, né à Malines le 21 août 1882 et mort à Amsterdam le 11 juillet 1916. Il est considéré comme l'une des figures majeures du fauvisme brabançon. Sa carrière est aussi brève que prolifique. L'artiste laisse quelque 170 tableaux et 35 sculptures. En 2002 et 2017, son œuvre fait l'objet d'une rétrospective à Bruxelles.


    Lire la suite...







     
  • Wyspianski Stanislaw

    Stanisław Mateusz Ignacy Wyspiański, en français Stanislas Wyspianski1, né le 15 janvier 1869 à Cracovie et mort le 28 novembre 1907 dans la même ville, est un artiste total ː peintre, dessinateur, poète, dramaturge, scénographe, designer et metteur en scène polonais, dont la carrière s'est déroulée dans sa ville natale, alors sous l'autorité de l'Autriche.

    Figure de proue du mouvement Jeune Pologne, Wyspianski est un des artistes européens les plus prolifiques et les plus remarquables de son époque.

    Lire la suite...





     
  • Zadkine Ossip

    Ossip Zadkine, né sous le nom de Yossel Aronovitch Tsadkine (en russe: Иосель Аронович Цадкин) le 4 juillet 1890 à Vitebsk (dans l'Empire russe, aujourd'hui en Biélorussie) et mort le 25 novembre 1967 à Paris, est un sculpteur français d'origine russe, établi en France en 1910.

    Il est considéré comme l'un des plus grands maîtres de la sculpture cubiste.

 

Lire la suite...